Je souhaite interrompre la grossesse

Tout d’abord, référez-vous à l’historique et au cadre légal pour connaître vos droits en Suisse.

Lorsque vous avez pris la décision d’interrompre la grossesse, voici les 7 étapes à suivre et les “Questions fréquentes” (voir encadré à droite). Les modalités peuvent légèrement varier d’un canton à l’autre. Pour obtenir des informations spécifiques au lieu dans lequel vous vivez, veuillez vous renseigner auprès du Centre de santé sexuelle-planning familial le plus proche de chez vous.

 

Si vous êtes une femme mineure de moins de 16 ans, prenez connaissance des informations figurant sur la page dédiée aux adolescentes.

 

1. Faire un test de grossesse

Vous avez un retard de règles et vous vous demandez si vous êtes enceinte ? La première chose à faire est d’effectuer un test de grossesse qui permet de vérifier si vous êtes enceinte ou non. Si le test est positif, cela signifie que vous êtes enceinte. Un résultat positif est toujours fiable. Attention aux « faux négatifs » !

Lire la suite

2. Prendre contact avec une personne ou un service expert.e en santé sexuelle pour obtenir des informations (Centre de santé sexuelle, gynécologue, hôpital, …)

Afin d’obtenir des renseignements sur les procédures concernant l’interruption de grossesse dans votre canton, vous pouvez prendre contact avec :

  • l’hôpital de votre région
  • un.e médecin (que ce soit-votre médecin ou non)
  • un centre de santé sexuelle-planning familial (CSS-PF)

À savoir : certain.e.s médecins pratiquent des interruptions de grossesse, d’autres pas. De plus, chez certain.e.s professionnel.le.s, l’accès est réservé à leurs propres patientes.

Un accompagnement par un centre de santé sexuelle-planning familial (CSS-PF) vous permettra d’être conseillée, gratuitement et de manière confidentielle, pour tout ce qui touche aux questions sociales, psychologiques, financières et juridiques.

Lire la suite

3. Confirmer la grossesse et dater l’âge de celle-ci

Généralement, un ultrason (échographie) est effectué. L’ultrason sert à confirmer la présence d’une grossesse et que celle-ci se développe à l’intérieur de l’utérus (le but étant d’exclure une grossesse extra-utérine) ainsi que de connaître le nombre de semaines de grossesse.

Pour avoir une idée de l’âge de la grossesse, vous pouvez faire un calcul selon vos dernières règles, si elles sont régulières. Il vous suffit de compter le nombre de jours écoulés depuis le premier jour de vos dernières règles.

Lire la suite

4. Entretien psychosocial approfondi

Selon la loi fédérale sur les centres de consultation en matière de grossesse, les femmes et les personnes concernées ont le droit de se faire conseiller gratuitement par un centre de santé sexuelle et planning familial.

Les objectifs de ce ou ces entretien(s) :

Lire la suite

 

Trouver un centre de consultation

Selon le code pénal suisse sur l’interruption de grossesse (IG), le ou la médecin doit, avant de pratiquer une interruption de grossesse, s’entretenir lui/elle-même de manière approfondie avec la femme enceinte et la conseiller.

5. Choix de la méthode d’interruption de grossesse

Il existe deux méthodes d’interruption de grossesse avant 12 semaines :

  • par l’administration de médicaments
  • par voie chirurgicale.

Le choix de la méthode dépendra de ce que vous souhaitez mais également du stade d’avancement de la grossesse et de maladies ou risques préexistants.

95% des interruptions de grossesse en Suisse sont effectuées dans les 12 premières semaines d’aménorrhée – dont 2/3 par voie médicamenteuse.

Les deux méthodes d’interruption de grossesse présentent des avantages et des inconvénients, comportent des risques et peuvent entraîner des complications, même si celles-ci sont dans l’ensemble rares. Les deux sont susceptibles de causer des effets secondaires. Des informations plus détaillées peuvent être obtenues auprès de votre médecin ou dans un centre de consultation.

 

Interruption médicamenteuse jusqu’à 7 voire 9 semaines de grossesse

Lire la suite

 

Interruption de grossesse chirurgicale

Lire la suite

 

Interruption de grossesse médicamenteuse avec expulsion

Cette méthode est très peu utilisée en Suisse.

Lire la suite

6. Interruption de grossesse

Vient le jour de l’interruption de grossesse, selon les modalités expliquées précédemment.

Lire la suite


7. Contrôle après l’interruption de grossesse

Quel que soit le choix de la méthode d’interruption de grossesse, une consultation de contrôle doit être planifiée dans les semaines qui suivent. Le contrôle peut également être le moment de reparler de la méthode de contraception choisie et d’évaluer si elle vous convient.