Étape 2: Quelles sont les méthodes de contraception d'urgence disponibles en Suisse?

Il existe diverses méthodes de contraception d’urgence en Suisse. Demandez conseil avant de choisir la méthode la mieux adaptée à votre situation.

 

La contraception d’urgence hormonale (« pilule du lendemain »)
Disponible sans ordonnance dans toutes les pharmacies, dans la plupart des centres de consultation en santé sexuelle ou auprès d’une/d’un médecin. Selon les substances actives, elle doit être prise dans les 120 heures, ou les 72 heures, après un rapport sexuel non protégé.

  • à base d’acétate d’ulipristal UPA (Marque: ellaOne®)
  • à base de lévonorgestrel LNG (Marque: NorLevo®, Levonorgestrel Sandoz®)

 

La contraception d’urgence mécanique (Dispositif intra-utérin DIU / stérilet au cuivre)
Pose d’un DIU (stérilet) au cuivre par une ou un médecin jusqu’à 120 heures après un rapport sexuel non protégé.

 

Comment agit la contraception d’urgence ?

  • La contraception d’urgence hormonale : elle bloque ou retarde l’ovulation (jusqu’à ce qu’à ce que plus aucun spermatozoïde ne puisse féconder un ovule)
  • La contraception d’urgence mécanique (DIU / stérilet au cuivre) : elle entrave la mobilité des spermatozoïdes, leur viabilité ainsi que leur capacité à féconder un ovule.

 

Plus d’informations sur la contraception d’urgence en Suisse

Fonctionnement de la contraception d’urgence (PDF)

Tableau récapitulatif (PDF)

www.sex-i.ch en plus de 10 langues (verlinken auf Unterseite Notfallverhütung von sex-i.ch)

 

Ce que la contraception d’urgence ne fait pas :

  • La contraception d’urgence ne protège pas d’une grossesse lors de relations sexuelles ultérieures non protégées durant le même cycle.  Par conséquent : après la prise de la contraception d’urgence hormonale (« pilule du lendemain »), il convient d’utiliser une méthode de contraception sûre.
  • La contraception d’urgence ne protège pas des infections sexuellement transmissibles (IST)
  • La contraception d’urgence ne peut pas interrompre une grossesse déjà présente.

 

Vers l’étape 3: Où trouver un contraceptif d’urgence?