Les sept président.e.s des Jeunes partis politiques ne mâchent pas leurs mots : Let’s talk about sex

C’est devant la caméra que nous avons mis à l’épreuve les connaissances en matière de sexualité des sept présidentes et présidents de Jeunes partis politiques suisses. Nous avons voulu savoir à quel point ils sont informés et où, en termes d’éducation sexuelle, ils voient un besoin d’action. Voyez les résultats par vous-mêmes dans la vidéo !  Avec la campagne « Let’s talk about Sex…ualaufklärung » (parlons d’éducation sexuelle), nous, le Réseau jeunes de SANTÉ SEXUELLE Suisse, nous engageons pour une éducation sexuelle holistique.

>> Voir la vidéo 

Benjamin Fischer (Jeunes UDC), Andri Silberschmidt (Jeunes Radicaux), Tamara Funiciello (JS), Maya Haus (Jeunes Verts), Sarah Bünter (JDC), Ana Fontes Martins (Jeunes Verts’libéraux) et Remo Zuberbühler (Jeunes PBD) ont eu le courage de répondre à nos questions en matière de sexualité, de santé sexuelle et de droits sexuels. L’expérience leur a montré que l’on bute parfois sur certaines questions dans le domaine. Et c’est précisément pour cette raison que toutes et tous les jeunes présidentes et présidents partagent l’avis que l’éducation sexuelle scolaire doit être plus holistique et qu’elle doit couvrir tous les aspects de la sexualité, afin que tous les jeunes puissent être atteints de manière égale. Les jeunes politiciennes et politiciens ont déploré dans les cours qu’ils ont reçus eux-mêmes, par exemple, un manque de thématisation de sujets tels que la diversité sexuelle, les identités LGBTIQ*, le plaisir féminin, le consentement ou l’égalité.

Qu’elle soit de gauche, libérale, verte ou de droite, notre génération a une longueur d’avance et exige une éducation sexuelle holistique qui adopte une approche positive et réponde aux besoins des jeunes. Nous voulons prendre part activement et obtenir des réponses aux questions qui nous préoccupent. Ce n’est que de cette façon que nous nous sentirons encouragé·e·s dans notre quête d’un rapport autodéterminé et positif avec notre corps et notre sexualité. Il en va de la santé et du bien-être de chaque jeune personne en Suisse. Déjà 500 jeunes ont signé le manifeste sur http://www.jugend-sexuelle-gesundheit.ch/ et se sont engagé.e.s à soutenir les revendications du Réseau jeunes de SANTÉ SEXUELLE Suisse.

 

Vers le communiqué de presse du 25.09.2019



retour