SANTE SEXUELLE Suisse s’engage pour la promotion et le respect des droits sexuels sur les scènes nationales et internationales, tant au niveau politique que social, structurel et professionnel.

Les droits sexuels, qui font partie des droits humains, sont définis par la Déclaration des droits sexuels de l’International Planned Parenthood Federation (IPPF).

Les droits sexuels constituent un ensemble de droits relatifs à la sexualité qui émanent des droits à la liberté, à l’égalité, au respect de la vie privée, à l’autonomie, à l’intégrité et à la dignité de tout individu.

Les articles de la Déclaration des droits sexuels de l’IPPF regroupent:

  1. Le droit à l’égalité, à l’égale protection devant la loi et à n’être soumis à aucune discrimination sur la base de son sexe, sa sexualité ou son genre
  2. Le droit à la participation pour tous, sans distinction de sexe, de sexualité ou de genre
  3. Le droit à la vie, la liberté, la sécurité de la personne et à l’intégrité corporelle
  4. Le droit au respect de la vie privée
  5. Le droit à l’autonomie et à la reconnaissance devant la loi
  6. Le droit à la liberté de penser, d’opinion et d’expression; et le droit à la liberté d’association
  7. Le droit à la santé et de bénéficier des progrès de la science
  8. Le droit à l’éducation et à l’information
  9. Le droit de choisir de se marier ou non et de fonder et planifier une famille et de décider d’avoir ou non des enfants, quand et comment
  10. Responsabilité et réparation

 

UNIVERSAL PERIODIC REVIEW

Rapport SANTÉ SEXUELLE Suisse en vue de l’Examen périodique universel (UPR).

SANTÉ SEXUELLE Suisse, conjointement avec la coalition >Sexual Rights Initiative, a soumis fin mars un rapport dans le cadre de l’Examen périodique universel (EPU)/>Universal Periodic Review (UPR) au Bureau du Haut-Commissariat aux droits de l’homme des Nations Unies. Ce rapport se centre sur les violations des droits humains dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive et des droits qui lui sont liés (SRHR). Des thèmes concrets nécessitant une action immédiate y sont cités, tels la violence envers les femmes, l’accès à la contraception, les droits sexuels et reproductifs des personnes migrantes, ou encore la discrimination des personnes LGBTIQ. Tous les quatre ans, l’EPU consiste à examiner les pratiques en matière de droits humains de chaque état membre de l’ONU. La date limite pour la soumission des rapports était fixée à fin mars. SANTÉ SEXUELLE Suisse a non seulement rédigé un rapport en lien avec la SRHR, mais a aussi contribué au rapport de la coalition des ONG.

> Rapport 2017

Faire un don


Vous pouvez effectuer un versement sur notre
compte postal 10-29561-9 avec la mention „don“.

Merci !