Journée nationale IP

« Observer et dialoguer – qui, quand, comment ? Intervention précoce dans différents contextes »

Tout le monde peut être touché par un évènement bouleversant ou une situation critique. Dans ces moments de vie, la probabilité de développer une consommation ou un comportement à risque, ou de montrer d’autres signes d’une évolution défavorable (p. ex. maladie psychique) augmente. Souvent, l'entourage perçoit un changement à un stade précoce. Il est fondamental d’ouvrir un dialogue à ce moment. Mais qui peut le faire ? Quand et comment ?

La journée nationale IP s'adresse aux professionnel-le-s de la promotion de la santé et de la prévention, d'autres groupes professionnels (p. ex. dans les entreprises, les écoles ou les communes) qui sont en contact direct avec des personnes potentiellement concernées, ainsi qu’aux personnes clés.

La nouvelle définition harmonisée de l’IP, élaborée par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) en collaboration avec un groupe d'expert-e-s, est au centre des préoccupations. Elle servira de base à la journée et montre qu’à travers les différents champs professionnels, notre objectif est le même : « observer et ouvrir un dialogue » pour offrir un soutien approprié aux personnes en situation de vulnérabilité. La journée doit en outre servir à faire connaître les bases et les bonnes pratiques ainsi qu'à mettre en réseau les spécialistes.

La journée nationale IP aura lieu le mardi 24 janvier 2023 à Bienne. Elle est organisée par le Fachverband Sucht sur mandat de l'OFSP et en collaboration avec le GREA, Ticino Addiction, la FMH, la Fondation suisse pour la santé RADIX, Infodrog et Akzent Luzern.