Vous êtes victime d’un viol ou d’une agression sexuelle ?

En Suisse la violence sexuelle est interdite. Mais la violence sexuelle existe. 
Et cela peut toucher tout le monde : des femmes, des hommes, des enfants, 
des personnes homosexuelles ou transsexuelles, des personnes handicapées. Certaines victimes connaissent leur agresseur. D’autres pas.

Demandez de l’aide !

Prochaines étapes

  • Parlez à une personne de confiance : une amie, une collègue de travail ou vos parents
  • Allez dans un Centre de consultation pour l’aide aux victimes (informations en langage plus difficile). Les professionnels qui travaillent dans ces Centres vous écoutent et vous aident.
    Ils répondent à vos questions. Par exemple : 
    • Quels sont mes droits ?
    • Où je peux trouver de l’aide psychologique ?
    • Quels sont les avantages et les désavantages de porter plainte ?

  • L’agression vient juste de se passer ?
    • Allez voir un docteur ou une doctoresse le plus vite possible.
      Si possible avant 48 heures.
      Ou bien allez au service d’urgence d’un hôpital ou dans une clinique pour femmes (on dit aussi : clinique gynécologique).

  • Chez le docteur ou la doctoresse, ou à l’hôpital :
    • Demandez un examen médical et des conseils. 
      Vous recevez alors des médicaments, mais aussi un traitement et 
      une première aide psychologique.
    • Si c’est possible, gardez les traces de l’agression.
      Par exemple, du sperme dans le vagin après un viol.
      Cela est important si vous voulez porter plainte. 
      Ou si la police décide de faire une enquête.
    • Si vous le voulez : allez à l’hôpital avec une personne de confiance.

  • Vous voulez porter plainte ?
    • Allez dans un centre de consultation pour l’aide aux victimes.
      Vous recevez alors des informations sur les avantages et 
      les désavantages de porter plainte. 
    • Ou allez directement à la police.

Contacts en cas d’urgence 24 heures sur 24

  • Police, téléphone : 112
  • Centrale d’urgence, téléphone : 144
  • Service d’urgence de l’hôpital le plus proche de chez vous
  • Service de conseil pour les adultes, téléphone : 143
  • Service de conseil pour les jeunes, téléphone : 147, www​.147​.ch/fr (informations en langage plus difficile)

Article rédigé en « langage simplifié »

Logo Langage simplifié
Logo Fondation Palatin

Ces thèmes pourraient également vous intéresser:

Violence sexuelle Droits sexuels Attirances et sexualité