–  Actualité

Newsletter 2_​2021 de SANTÉ SEXUELLE SUISSE

En Suisse aussi, l’autonomie corporelle est un sujet d’actualité dans le cadre de la révision du droit pénal sexuel. Dans sa version actuelle, le projet de révision n’intègre pas la revendication selon laquelle tout acte sexuel doit être fondé sur le consentement mutuel. SANTÉ SEXUELLE SUISSE demande dans son communiqué de presse que la Suisse intègre le principe du consentement mutuel dans la nouvelle loi sur les infractions sexuelles, et qu’elle réponde ainsi aux normes internationales en matière de droits humains et à la Convention d’Istanbul.