Le droit au respect de la vie privée

Article 4 de la déclaration des droits sexuels de l’IPPF : Le droit au respect de la vie privée

Toute personne a le droit de ne pas subir d’immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile, ses documents ou sa correspondance ; toute personne a le droit au respect de sa vie privée, ce qui est essentiel à l’exercice de son autonomie sexuelle. 

  • Toute personne a le droit à l’autonomie sexuelle et doit pouvoir prendre des décisions concernant sa sexualité, son comportement et son intimité sexuelle sans immixtion arbitraire. 
  • Toute personne a le droit à la confidentialité en matière de services et soins de santé sexuelle et en ce qui concerne son dossier médical. Toute personne a aussi le droit, en général et dans le cadre de limitations autorisées et non discriminatoires, à protéger l’information relative à sa sérologie VIH/​sida et à être protégée contre toute divulgation arbitraire ou menace de sa divulgation arbitraire.
  • Toute personne a droit de contrôle sur la divulgation d’informations concernant ses choix, ses antécédents, ses partenaires et son comportement sexuels, ainsi que sur toute autre question relative à la sexualité.

Ces thèmes pourraient également vous intéresser:

Droits sexuels Education sexuelle