Avoir un enfant ? Interrompre la grossesse ? Comment décider ?

Une grossesse non voulue peut provoquer un grand stress : chez la femme enceinte, chez le partenaire, dans les relations de couple. La charge psychologique peut s’avérer très forte. Surtout si la décision n’est pas (encore) claire. Selon la loi, la décision appartient à la femme enceinte.

Le plus important est d’en parler, par exemple avec votre partenaire ou avec vos parents. Demandez conseil. Pesez le pour et le contre. Vous finirez par trouver la solution qui convient le mieux à votre situation, vos besoins et vos attentes.

Prendre une décision peut s’avérer très difficile, voire même impossible. Il peut aussi y avoir des divergences de point de vue entre partenaires. Dans une telle situation de crise, vous avez droit, en vertu de la loi fédérale, à un accompagnement gratuit. Dans les centres reconnus de conseil en matière de grossesse, vous serez conseillée et soutenue pour faire face à une situation difficile, indépendamment de votre âge, de votre origine ou de votre religion, que vous soyez mariée ou célibataire, et quelle que soit votre décision. Ces conseils peuvent vous aider à prendre la bonne décision. Ils sont personnels et confidentiels, y compris pour les personnes mineures.

Vous avez moins de 16 ans? Voir les encadrés ci-dessous

Comment se déroule une consultation en cas de grossesse non planifiée ?

Vous pouvez obtenir des conseils gratuits et confidentiels sur la grossesse et d’autres thèmes de santé sexuelle auprès des centres de santé sexuelle reconnus par les cantons. Ou consultez votre médecin. Toutes ces personnes sont tenues au secret professionnel.

Trouver un centre de consultation

Lors de cette consultation, vous pourrez évaluer les avantages et les inconvénients de la grossesse (situation personnelle, partenariat, échec contraceptif, désir d’avoir des enfants, relations familiales, etc.). La ou le spécialiste examinera avec vous les deux options (poursuivre ou interrompre la grossesse) : Quel impact cela pourrait-il avoir sur votre vie et vos relations personnelles, professionnelles et familiales? Quelles sont vos attentes ? De quoi avez-vous peur ? Sur demande, votre partenaire peut vous accompagner à cette consultation. Dans tous les cas, la ou le spécialiste vous laissera prendre votre décision.

Je suis enceinte. Comment prendre ma décision ?

  • Ne restez pas seule avec vos questions. Parlez-en avec votre partenaire ou avec une personne de confiance.
  • N’hésitez pas à demander conseil – seule ou accompagnée – auprès de spécialistes. Utilisez aussi votre droit à une consultation gratuite auprès d’un centre reconnu de consultation en matière de grossesse. Vous pouvez aussi en parler avec votre médecin.
  • Clarifiez les points suivants :
    • De combien de temps disposez-vous pour prendre votre décision ? Renseignez-vous sur les délais pour interrompre la grossesse.
    • Quelles options s’offrent à vous ? Prenez en compte les avantages et les inconvénients des différentes solutions. Laissez-vous le temps de la réflexion.
  • Idéalement, prenez la décision avec votre partenaire. Si vous êtes mineure, vos parents peuvent peut-être vous aider à prendre une bonne décision.
  • Cependant, ne vous laissez pas mettre sous pression (ni par votre partenaire, ni par vos parents, ni par votre employeur, etc.)

Ma partenaire est enceinte. Que puis-je faire ? Quels sont mes droits ?

La loi stipule clairement que c’est la femme enceinte qui décide. Néanmoins, en tant que personne à l’origine de la grossesse, vous avez un rôle important dans le cas d’une grossesse non voulue. Que pouvez-vous faire ?

  • Signalez clairement que vous soutenez, dans tous les cas, la décision de la femme enceinte. Même si vous avez une opinion différente.
  • Soyez clair et transparent sur votre propre position.
  • Vous avez droit à une consultation gratuite et confidentielle auprès d’un centre reconnu de consultation en matière de grossesse.
    • Vous pourrez y parler de vos expériences, de ce que vous ressentez et de votre rôle dans le processus décisionnel.
    • Vous pourrez également vous informer sur divers aspects de la grossesse, par exemple la paternité ou l’interruption de grossesse.

Adolescentes

Es-tu mineure et enceinte sans avoir choisi de l’être ? Les centres de conseil en matière de grossesse s’occupant spécifiquement des jeunes sont là pour t’accompagner dans toutes tes démarches. Ils te soutiendront dans tes décisions. Les conseils sont gratuits. Toutes les personnes travaillant dans ces centres sont tenues au secret professionnel. Toi seule décides si tu souhaites informer tes parents ou d’autres personnes. Il est bien sûr préférable d’en parler à tes parents qui peuvent être d’un grand soutien dans les situations difficiles.

Trouver un centre de santé sexuelle

Lors de ton entretien avec la ou le professionnel·le du centre, cette personne

  • s’assurera que tu es capable de discernement,
  • s’entretiendra avec toi de ta situation personnelle et familiale,
  • examinera avec toi les solutions possibles,
  • clarifiera la nécessité d’une protection et, le cas échéant, estimera les mesures nécessaires à prendre.